Combien ça coûte un site web?

Les gens m’appellent en me demandant combien ça coûte un site web (un site ben simple…), c’est compréhensible et je sais c’est quoi vouloir économiser (j’ai tout appris à faire moi-même parce que je n’avais pas les moyens de payer quelqu’un pour faire à ma place) mais je suis toujours forcée de répondre « ça dépend » ce qui n’est pas très très vendeur! J’ai donc fait l’exercice de détailler ma réponse, voici quelques critères à considérer:

Votre niveau d’implication

Cette question touche à votre expérience personnelle, vos aptitudes en ce qui concerne les outils informatiques et le temps que vous désirez investir dans votre projet de site et pour son entretient par la suite.

Il est certain que le prix d’un projet est relatif à l’ampleur de l’ouvrage impliqué: Plus vous serez avancés dans votre réflexion, moins de travail sera nécessaire.

Ainsi, il est facile de couper drastiquement les coûts de votre projet en mettant l’épaule à la roue. Avec un bon accompagnement, vous pourrez vous-mêmes faire les premières étapes, c’est-à-dire: déterminer vos objectifs (à court, moyen et long termes), déterminer les fonctionnalités que vous aimeriez avoir sur votre site et définir une identité visuelle (cela se fait généralement en même temps que le logo, souvent par un graphiste).

Ensuite, il vous restera à créer du contenu percutant. Il est vrai qu’il s’agit d’un art que d’écrire pour le web; mettre en mots des concepts est souvent très difficile et mérite beaucoup d’efforts. Cependant, il sera plus facile de travailler avec des textes fournis par le client -même si ces derniers ne sont pas des œuvres littéraires percutantes- quitte à les modifier, que de partir de zéro et d’essayer de « parler pour l’autre ». Même chose pour les photos et le reste du contenu graphique: si vous êtes en mesure de fournir les médias qui devront être utilisés, cela éliminera beaucoup de temps de recherche et de préparation de contenu.

 

Le type de site

Bien entendu, des sites internet, il y en a de toutes les sortes et c’est un des facteurs qui déterminera le prix.

Par exemple, un site transactionnel (vente en ligne, réservations en ligne etc.) demandera plus de temps à réaliser et nécessitera souvent des extensions (plugins) payantes. Ce point est non négligeable et impliquera non seulement plus de travail pour sa mise en place mais aussi, une bonne part d’apprentissage et le support pour la suite (mises à jour, backups, intégration à des supports externes au site etc.).

Certains, afin de limiter les coûts, choisiront de « séparer » certaines fonctionnalités du site principal: on peut penser ici à ceux qui choisissent de créer une boutique en ligne à l’aide d’un autre système (Shopify, Etsy etc.) et de la lier au site principal (item du menu qui mène vers la boutique en ligne).

 

Il faut voir au-delà du coût initial

Un site peut être une dépense d’entreprise ou une source de revenus. Il s’agit d’un investissement que plusieurs voient comme étant secondaire et c’est un point de vue qui est personnel, propre à chacun de gérer son entreprise comme bon lui semble.

Cependant, il est pertinent de se poser certaines questions de fond:

  1. Est-ce qu’il est possible que mon site accomplisse des tâches qui me sauveraient du temps de gestion? Combien est-ce que ce temps vaut?
  2. Est-ce que je pourrais monétiser mon site (soit par l’affiliation ou la publicité par exemple)?
  3. Est-ce que je pourrais vendre en ligne (que ça soit des produits, de la formation en ligne ou autre)?
  4. Est-ce que je préfère investir beaucoup en publicité (Facebook, Google ou autre) pour que mon site soit vu (résultats à court terme) ou investir dans un site qui sera éventuellement mieux référencé, et cela de manière organique (long terme)?

 

Ceci étant dit, plusieurs petites entreprises ont un budget réellement restreint et n’ont pas d’autre choix que de commencer petit. Selon moi, il est préférable dans ces cas de privilégier une base solide, prête à supporter n’importe quel type de besoins dans le futur et de bâtir petit à petit, selon ses capacités.

Dans ce cas, tous les efforts que vous y mettrez seront comme de l’argent en banque qui vous rapporte des intérêts, puisqu’un site bien conçu gagne en notoriété auprès des engins de recherche avec l’âge. Cela est faux dans le cas des « faites-le vous-même » qui ne permettent pas d’avoir pas cette « valeur ajoutée » sur le long terme.

 

Je termine cet article en faisant le parallèle avec le domaine de la construction (oui, j’aime beaucoup faire des analogies avec le monde de la construction, mon chum est entrepreneur général)… Je vois un sites web comme une maison (voir mon article sur le sujet ici), quand on veut rénover sa salle de bain, on a le choix de le faire soi-même (si on est un peu habile), le faire faire par un « jobeux » qui coûtera moins cher sur le coup mais reste un risque à prendre (des travaux mal faits peuvent entraîner des coûts importants dans le futur) ou engager une compagnie professionnelle qui pourra prendre les choses en main, être responsable (assurances) et offrir des garanties.

La plupart des gens comprennent bien qu’ils ont avantage à prendre les moyens pour se payer les services d’une compagnie de construction réputée, quitte à emprunter. Ils comprennent bien qu’en réalisant les travaux judicieusement, non seulement ils profiteront d’une tranquillité d’esprit et d’une meilleure qualité de vie, mais gagneront aussi en augmentant la valeur de leur maison.

C’est pareil pour le site web, il est préférable de miser sur la création de sites de qualité, construits sur des fondations solides, l’investissement sera profitable en bout de ligne.

Pour avoir une idée du coût de votre projet, faites l’essai de l’outil d’estimation en ligne:

Estimation en ligne

 

 

Laisser un commentaire